Ibuprofen Teva 2% sirop est un médicament qui réduit la douleur et la fièvre (médicament antiinflammatoire non stéroïdien [AINS]/analgésique).

Ibuprofen Teva 2% sirop est utilisé pour le traitement symptomatique à court terme:

des douleurs légères à
Utilisation de Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml
  • L'intervalle entre les doses doit être d'au moins 6 heures.
  • Ne pas dépasser la dose recommandée.
  • Non recommandé chez l'enfant de moins de 7 kg (6 mois).

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute. Si vous avez l’impression que l’effet d’Ibuprofen Teva 2% sirop est trop fort ou trop faible, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

La dose recommandée est de:

  • 7–9 kg (Nourrissons: 6–12 mois)  3 x 2,5 ml par jour
  • 10-15 kg (Enfants: 1–3 ans)  3 x 5 ml par jour
  • 16–19 kg (Enfants : 3–6 ans)  3 x 7,5 ml par jour
  • 20–29 kg (Enfants : 6–9 ans)  3 x 10 ml par jour

Chez l'enfant, la dose d’Ibuprofen Teva 2% sirop se calcule en fonction du poids corporel (PC) et de l'âge: en principe 7 à 10 mg/kg de PC par dose unitaire jusqu’à une dose quotidienne totale maximale de 30 mg/kg de PC.

Mode d’administration

Voie orale.

Le paquet renferme une seringue graduée (pour administration orale) pour permettre un dosage précis.

Veuillez procéder comme suit:

  1. Remuez le flacon avant l’utilisation!
  2. Ouvrez le flacon. Pour ouvrir le flacon, poussez le bouchon vers le bas tout en le faisant tourner dans le sens indiqué par la flèche.
  3. Enfoncez la seringue fermement dans l’embouchure du flacon.
  4. Pour remplir la seringue, renversez le flacon. Tout en tenant la seringue fermement, tirez délicatement le piston vers le bas pour aspirer le sirop jusqu’à la graduation souhaitée.
  5. Remettez le flacon à l’endroit et retirez délicatement la seringue de l’embouchure du flacon en lui imprimant un mouvement de rotation.
  6. Pour administrer la dose à votre enfant, placez-lui l'extrémité de la seringue dans la bouche. Pousser lentement le piston dans le cylindre de la seringue pour libérer le liquide. Poussez suffisamment lentement pour laisser à votre enfant le temps d’avaler le liquide.
  • Après utilisation, revisser fermement le bouchon pour rétablir une fermeture résistant aux enfants.
  • Après utilisation, démontez la seringue (c’est-à-dire, retirez le piston du cylindre de la seringue). Rincez soigneusement la seringue à l’eau chaude avant de la sécher, pour la préparer à l’administration de la dose suivante.
  • Il est recommandé aux patients dont l’estomac est sensible de prendre Ibuprofen Teva 2% sirop pendant les repas.
Effets secondaires de Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

La liste suivante des effets indésirables reprend tous les effets indésirables dont on sait qu’ils sont associés au traitement par ibuprofène, y compris ceux que connaissent les patients rhumatisants qui suivent un traitement à hautes doses et à long terme. À l’exception des très rares notifications, les données de fréquence sont fondées sur l’administration à court terme de doses quotidiennes maximales de 1200 mg d’ibuprofène dans le cas des présentations orales et de 1800 mg dans le cas des suppositoires.

En cas d'apparition des réactions médicamenteuses indésirables suivantes, il faut tenir compte de leur caractère principalement dose-dépendant, ainsi que de leur variabilité interindividuelle.

Les effets indésirables le plus fréquemment observés sont de nature gastro-intestinale.

  • Des ulcères gastriques/duodénaux (ulcères gastroduodénaux), des perforations ou des saignements gastro-intestinaux, parfois fatals, en particulier chez les personnes âgées, peuvent se produire (voir rubrique ″Avertissements et précautions″).
  • Des épisodes de nausées, vomissements, diarrhée, flatulences, constipation, indigestion, douleur abdominale, selles d'aspect goudronneux, vomissements de sang, stomatite ulcéreuse (inflammation de la muqueuse de la bouche accompagnée d'ulcération), aggravation des affections intestinales appelées colite ulcéreuse et maladie de Crohn (voir rubrique ″Avertissements et précautions″) ont été signalés après l'utilisation d'Ibuprofen 2% sirop.
  • Moins fréquemment, une inflammation de la muqueuse de l'estomac (gastrite) a été observée.

Les médicaments tels qu’Ibuprofen Teva 2% sirop peuvent être associés à une faible augmentation du risque de crise cardiaque (« infarctus du myocarde ») ou d’accident vasculaire cérébral.

Si l'un des événements suivants survient, arrêtez de prendre Ibuprofen Teva 2% sirop et consultez votre médecin immédiatement :
  • éruption et démangeaisons cutanées.
  • crise d’asthme.
  • graves réactions d’hypersensibilité. Celles-ci peuvent être caractérisées par un gonflement du visage, de la langue et du larynx, accompagné d'un rétrécissement des voies respiratoires, d'un essoufflement, d'une fréquence cardiaque rapide et enfin, d'une chute de la tension artérielle qui peut entraîner un choc mettant la vie en danger.
  • troubles de la formation du sang. Les premiers signes peuvent consister en: fièvre, mal de gorge, lésions superficielles de la bouche, symptômes d'allure grippale, profond épuisement, saignements par le nez et la peau. Évitez de vous soigner vous-même par des médicaments destinés à soulager la douleur ou la fièvre.
  • exacerbation d’inflammations liées à une infection: quand des signes d’infection surviennent ou s’aggravent lors de l'utilisation d’Ibuprofen Teva 2% sirop.
  • troubles visuels.
  • douleur relativement intense dans la partie supérieure du ventre, vomissements contenant du sang, selles sanglantes ou de couleur noire.
  • réduction de l’excrétion urinaire et accumulation de liquide (œdème) dans le corps.
Les autres effets indésirables sont:

Fréquent (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10):

  • troubles gastro-intestinaux, tels que brûlures d’estomac, douleur abdominale, nausées, vomissements, flatulences, diarrhée, constipation et faibles pertes de sang gastro-intestinales susceptibles d’entraîner une anémie dans des cas exceptionnels.

Peu fréquent (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 100):

  • mal de tête, étourdissements, insomnie, excitation, irritabilité ou fatigue.
  • réactions d’hypersensibilité caractérisées par des éruptions de la peau et des démangeaisons ou encore, par des crises d’asthme (avec une chute éventuelle de la tension artérielle).
  • troubles visuels.
  • ulcères gastro-intestinaux, avec hémorragie et perforation dans certains cas.
  • stomatite ulcéreuse, aggravation de colite et de maladie de Crohn, gastrite. Rare (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 1.000):
  • impression de bruits dans les oreilles (acouphènes).
  • lésions des tissus rénaux (nécrose papillaire), particulièrement en cas de traitement à long terme.
  • augmentation de la concentration sanguine en acide urique.

Très rare (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10.000):

  • réduction de l’excrétion urinaire et accumulation de liquide dans le corps (œdème), en particulier chez les patients hypertendus ou insuffisants rénaux. Ces signes peuvent indiquer une maladie rénale, voire une insuffisance rénale.
  • syndrome néphrotique (accumulation de liquide dans l'organisme [œdème] et excrétion importante de protéines dans l'urine), maladie rénale inflammatoire (néphrite interstitielle) s'accompagnant parfois d’une insuffisance rénale aiguë.
  • altération des fonctions du foie, lésion du foie, particulièrement en cas de traitement à long terme, insuffisance hépatique, inflammation du foie.
  • troubles de la formation du sang (anémie, leucopénie, thrombopénie, pancytopénie, agranulocytose).
  • graves réactions de la peau, telles que des éruptions caractérisées par l'apparition de rougeurs et de cloques (y compris les syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell), perte de cheveux (alopécie).
  • dans des cas exceptionnels, des infections graves de la peau et des complications au niveau des tissus mous peuvent survenir au cours d’infections dues au virus de la varicelle.
  • signes de méningite aseptique, tels que mal de tête intense, nausées, vomissements, fièvre, raideur de nuque ou affaiblissement de la conscience. Les patients qui ont déjà connu antérieurement certains troubles du système immunitaire (lupus érythémateux disséminé et connectivites mixtes) semblent courir un plus grand risque.
  • une aggravation des inflammations liées aux infections (p. ex. apparition d’une fasciite nécrosante) coïncidant avec l'utilisation de certains médicaments anti-inflammatoires (médicaments antiinflammatoires non stéroïdiens, dont Ibuprofen Teva 2% sirop fait également partie) a été décrite.
  • graves réactions d’hypersensibilité.
  • réactions psychotiques, dépression.
  • impressions de palpitations cardiaques, insuffisance cardiaque, crise cardiaque.
  • hypertension artérielle.
  • inflammation de l’œsophage (œsophagite), inflammation du pancréas (pancréatite), formation, dans l’intestin, de rétrécissements évoquant un diaphragme.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

  • une réaction cutanée sévère appelée syndrome d'hypersensibilité (en anglais : DRESS syndrome) peut survenir. Les symptômes d'hypersensibilité sont : éruption cutanée, fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques et augmentation des éosinophiles (un type de globules blancs).
Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé - Division Vigilance - EUROSTATION II - Place Victor Horta, 40/40 - B-1060 10/12 10 IbuprofenTevasiroop-BSF-afsl-impl-submV28-mrt18.docx Bruxelles - Site internet: www.afmps.be - e-mail: patientinfo@fagg-afmps.be. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml

CNK: 2410447Teva 

Options pour Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml

    frontend.regions.add_to_cart_description

    Prix de Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml

    ...
    Aantal:
    Changez la quantité que vous souhaitez commander pour Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml.
    Gelieve eerst uw product te configureren.
    Ajouté !
    Produit ajouté, Terminer votre commande
    En stock
    Utilisation de Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml
    • L'intervalle entre les doses doit être d'au moins 6 heures.
    • Ne pas dépasser la dose recommandée.
    • Non recommandé chez l'enfant de moins de 7 kg (6 mois).

    Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute. Si vous avez l’impression que l’effet d’Ibuprofen Teva 2% sirop est trop fort ou trop faible, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

    La dose recommandée est de:

    • 7–9 kg (Nourrissons: 6–12 mois)  3 x 2,5 ml par jour
    • 10-15 kg (Enfants: 1–3 ans)  3 x 5 ml par jour
    • 16–19 kg (Enfants : 3–6 ans)  3 x 7,5 ml par jour
    • 20–29 kg (Enfants : 6–9 ans)  3 x 10 ml par jour

    Chez l'enfant, la dose d’Ibuprofen Teva 2% sirop se calcule en fonction du poids corporel (PC) et de l'âge: en principe 7 à 10 mg/kg de PC par dose unitaire jusqu’à une dose quotidienne totale maximale de 30 mg/kg de PC.

    Mode d’administration

    Voie orale.

    Le paquet renferme une seringue graduée (pour administration orale) pour permettre un dosage précis.

    Veuillez procéder comme suit:

    1. Remuez le flacon avant l’utilisation!
    2. Ouvrez le flacon. Pour ouvrir le flacon, poussez le bouchon vers le bas tout en le faisant tourner dans le sens indiqué par la flèche.
    3. Enfoncez la seringue fermement dans l’embouchure du flacon.
    4. Pour remplir la seringue, renversez le flacon. Tout en tenant la seringue fermement, tirez délicatement le piston vers le bas pour aspirer le sirop jusqu’à la graduation souhaitée.
    5. Remettez le flacon à l’endroit et retirez délicatement la seringue de l’embouchure du flacon en lui imprimant un mouvement de rotation.
    6. Pour administrer la dose à votre enfant, placez-lui l'extrémité de la seringue dans la bouche. Pousser lentement le piston dans le cylindre de la seringue pour libérer le liquide. Poussez suffisamment lentement pour laisser à votre enfant le temps d’avaler le liquide.
    • Après utilisation, revisser fermement le bouchon pour rétablir une fermeture résistant aux enfants.
    • Après utilisation, démontez la seringue (c’est-à-dire, retirez le piston du cylindre de la seringue). Rincez soigneusement la seringue à l’eau chaude avant de la sécher, pour la préparer à l’administration de la dose suivante.
    • Il est recommandé aux patients dont l’estomac est sensible de prendre Ibuprofen Teva 2% sirop pendant les repas.

    Description de Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml

    Ibuprofen Teva 2% sirop est un médicament qui réduit la douleur et la fièvre (médicament antiinflammatoire non stéroïdien [AINS]/analgésique).

    Ibuprofen Teva 2% sirop est utilisé pour le traitement symptomatique à court terme:

    • des douleurs légères à modérées
    • de la fièvre.
    Ingrédients de Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml
    Ce que contient Ibuprofen Teva 2% sirop
    • La substance active est l’ibuprofène.
      1 ml de sirop en contient 20 mg.
      2,5 ml en contiennent 50 mg.
    • Les autres composants sont: gomme xanthane, polysorbate 80, sorbate de potassium (Ph. Eur.), acide citrique monohydraté, saccharine sodique, saccharose, glucose, arôme de fraise, arôme de crème, eau purifiée.
    Ne prenez jamais Ibuprofen Teva 2% sirop:
    • si votre enfant est allergique à l’ibuprofène ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament. 
    • si votre enfant a déjà réagi par le passé par un bronchospasme, des crises d’asthme, un gonflement de la muqueuse nasale, un angio-œdème ou des réactions de la peau suite à la prise d’acide acétylsalicylique ou d’autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).
    • trouble non expliqué de la formation du sang.
    • hémorragies ou ulcères gastro-intestinaux évolutifs ou récidivants (au moins deux épisodes distincts et documentés d’ulcère ou d’hémorragie).
    • si votre enfant a déjà présenté une hémorragie ou une perforation gastro-intestinale, liée à l'administration d’un traitement par AINS.
    • hémorragie évolutive, de nature vasculaire cérébrale ou autre.
    • si votre enfant souffre d'une altération grave des fonctions du foie ou des reins ou de troubles cardiaques graves et non maîtrisés.
    • si votre enfant présente une insuffisance cardiaque grave.
    • déshydratation intense (due à des vomissements, des diarrhées ou une consommation insuffisante de liquide).
    • pendant les 3 derniers mois de la grossesse.
    Avertissements et précautions

    Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre Ibuprofen Teva 2% sirop dans les circonstances suivantes :

    • trouble héréditaire de la formation du sang (porphyrie intermittente aiguë).
    • certains troubles du système immunitaire (lupus érythémateux disséminé et connectivite mixte).
    • altération des fonctions du foie ou des reins.
    • si votre enfant souffre de déshydratation (p. ex. à cause de vomissements ou de diarrhées).
    • hypertension artérielle ou insuffisance cardiaque.
    • si votre enfant souffre d’allergies (p. ex. réactions de la peau à d’autre agents, d’asthme, rhume des foins), de polypes nasaux ou d'un gonflement chronique des muqueuses nasales ou encore, d'une maladie obstructive chronique des voies respiratoires, car il courrait un risque plus élevé de présenter une réaction d’hypersensibilité.
    • directement après une intervention chirurgicale majeure.
    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    La liste suivante des effets indésirables reprend tous les effets indésirables dont on sait qu’ils sont associés au traitement par ibuprofène, y compris ceux que connaissent les patients rhumatisants qui suivent un traitement à hautes doses et à long terme. À l’exception des très rares notifications, les données de fréquence sont fondées sur l’administration à court terme de doses quotidiennes maximales de 1200 mg d’ibuprofène dans le cas des présentations orales et de 1800 mg dans le cas des suppositoires.

    En cas d'apparition des réactions médicamenteuses indésirables suivantes, il faut tenir compte de leur caractère principalement dose-dépendant, ainsi que de leur variabilité interindividuelle.

    Les effets indésirables le plus fréquemment observés sont de nature gastro-intestinale.

    • Des ulcères gastriques/duodénaux (ulcères gastroduodénaux), des perforations ou des saignements gastro-intestinaux, parfois fatals, en particulier chez les personnes âgées, peuvent se produire (voir rubrique ″Avertissements et précautions″).
    • Des épisodes de nausées, vomissements, diarrhée, flatulences, constipation, indigestion, douleur abdominale, selles d'aspect goudronneux, vomissements de sang, stomatite ulcéreuse (inflammation de la muqueuse de la bouche accompagnée d'ulcération), aggravation des affections intestinales appelées colite ulcéreuse et maladie de Crohn (voir rubrique ″Avertissements et précautions″) ont été signalés après l'utilisation d'Ibuprofen 2% sirop.
    • Moins fréquemment, une inflammation de la muqueuse de l'estomac (gastrite) a été observée.

    Les médicaments tels qu’Ibuprofen Teva 2% sirop peuvent être associés à une faible augmentation du risque de crise cardiaque (« infarctus du myocarde ») ou d’accident vasculaire cérébral.

    Si l'un des événements suivants survient, arrêtez de prendre Ibuprofen Teva 2% sirop et consultez votre médecin immédiatement :
    • éruption et démangeaisons cutanées.
    • crise d’asthme.
    • graves réactions d’hypersensibilité. Celles-ci peuvent être caractérisées par un gonflement du visage, de la langue et du larynx, accompagné d'un rétrécissement des voies respiratoires, d'un essoufflement, d'une fréquence cardiaque rapide et enfin, d'une chute de la tension artérielle qui peut entraîner un choc mettant la vie en danger.
    • troubles de la formation du sang. Les premiers signes peuvent consister en: fièvre, mal de gorge, lésions superficielles de la bouche, symptômes d'allure grippale, profond épuisement, saignements par le nez et la peau. Évitez de vous soigner vous-même par des médicaments destinés à soulager la douleur ou la fièvre.
    • exacerbation d’inflammations liées à une infection: quand des signes d’infection surviennent ou s’aggravent lors de l'utilisation d’Ibuprofen Teva 2% sirop.
    • troubles visuels.
    • douleur relativement intense dans la partie supérieure du ventre, vomissements contenant du sang, selles sanglantes ou de couleur noire.
    • réduction de l’excrétion urinaire et accumulation de liquide (œdème) dans le corps.
    Les autres effets indésirables sont:

    Fréquent (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10):

    • troubles gastro-intestinaux, tels que brûlures d’estomac, douleur abdominale, nausées, vomissements, flatulences, diarrhée, constipation et faibles pertes de sang gastro-intestinales susceptibles d’entraîner une anémie dans des cas exceptionnels.

    Peu fréquent (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 100):

    • mal de tête, étourdissements, insomnie, excitation, irritabilité ou fatigue.
    • réactions d’hypersensibilité caractérisées par des éruptions de la peau et des démangeaisons ou encore, par des crises d’asthme (avec une chute éventuelle de la tension artérielle).
    • troubles visuels.
    • ulcères gastro-intestinaux, avec hémorragie et perforation dans certains cas.
    • stomatite ulcéreuse, aggravation de colite et de maladie de Crohn, gastrite. Rare (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 1.000):
    • impression de bruits dans les oreilles (acouphènes).
    • lésions des tissus rénaux (nécrose papillaire), particulièrement en cas de traitement à long terme.
    • augmentation de la concentration sanguine en acide urique.

    Très rare (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10.000):

    • réduction de l’excrétion urinaire et accumulation de liquide dans le corps (œdème), en particulier chez les patients hypertendus ou insuffisants rénaux. Ces signes peuvent indiquer une maladie rénale, voire une insuffisance rénale.
    • syndrome néphrotique (accumulation de liquide dans l'organisme [œdème] et excrétion importante de protéines dans l'urine), maladie rénale inflammatoire (néphrite interstitielle) s'accompagnant parfois d’une insuffisance rénale aiguë.
    • altération des fonctions du foie, lésion du foie, particulièrement en cas de traitement à long terme, insuffisance hépatique, inflammation du foie.
    • troubles de la formation du sang (anémie, leucopénie, thrombopénie, pancytopénie, agranulocytose).
    • graves réactions de la peau, telles que des éruptions caractérisées par l'apparition de rougeurs et de cloques (y compris les syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell), perte de cheveux (alopécie).
    • dans des cas exceptionnels, des infections graves de la peau et des complications au niveau des tissus mous peuvent survenir au cours d’infections dues au virus de la varicelle.
    • signes de méningite aseptique, tels que mal de tête intense, nausées, vomissements, fièvre, raideur de nuque ou affaiblissement de la conscience. Les patients qui ont déjà connu antérieurement certains troubles du système immunitaire (lupus érythémateux disséminé et connectivites mixtes) semblent courir un plus grand risque.
    • une aggravation des inflammations liées aux infections (p. ex. apparition d’une fasciite nécrosante) coïncidant avec l'utilisation de certains médicaments anti-inflammatoires (médicaments antiinflammatoires non stéroïdiens, dont Ibuprofen Teva 2% sirop fait également partie) a été décrite.
    • graves réactions d’hypersensibilité.
    • réactions psychotiques, dépression.
    • impressions de palpitations cardiaques, insuffisance cardiaque, crise cardiaque.
    • hypertension artérielle.
    • inflammation de l’œsophage (œsophagite), inflammation du pancréas (pancréatite), formation, dans l’intestin, de rétrécissements évoquant un diaphragme.

    Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    • une réaction cutanée sévère appelée syndrome d'hypersensibilité (en anglais : DRESS syndrome) peut survenir. Les symptômes d'hypersensibilité sont : éruption cutanée, fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques et augmentation des éosinophiles (un type de globules blancs).
    Déclaration des effets secondaires

    Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé - Division Vigilance - EUROSTATION II - Place Victor Horta, 40/40 - B-1060 10/12 10 IbuprofenTevasiroop-BSF-afsl-impl-submV28-mrt18.docx Bruxelles - Site internet: www.afmps.be - e-mail: patientinfo@fagg-afmps.be. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

    Besoin de conseils?Notre service clientèle est à votre disposition. Appel 089/69.59.69
    Il s'agit d'un médicament, pas une utilisation à long terme sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. En cas d'effets secondaires, communiquez immédiatement avec votre médecin.

    Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml acheter

    Vous pouvez commander 'Ibuprofen Teva 2% Sirop 200 Ml' de la marque 'Teva' en Belgique auprès de PixelPharma via la catégorie suivante: