Rhume des foins

L’automne et l’hiver sont derrière nous. La nature reprend ses droits. L’herbe pousse. Les fleurs
et les arbres fleurissent. Le pollen fait son apparition et donne le coup d’envoi de la saison du
rhume des foins !

Le risque que vous soyez atteint du rhume des foins, vous ou une personne que vous connaissez,
est assez élevé, car plus de 10 % de la population en souffre et ce pourcentage continue
d’augmenter. Mais qu’est-ce que le rhume des foins et que peut-on y faire ?

Qu’est-ce que le rhume des foins ?

Le rhume des foins n’est en fait ni plus ni moins qu’une allergie saisonnière qui se produit
principalement de janvier à septembre. En réaction au pollen des arbres (comme le bouleau), des
arbustes et des graminées, des symptômes tels qu’une irritation oculaire ou une rhinite
surviennent.

Ces symptômes allergiques sont causés par la réaction de votre système immunitaire au pollen
inspiré dans l’air. Ce pollen peut provenir de différents arbres, graminées ou (mauvaises) herbes.

Quels sont les symptômes du rhume des foins ?

Si vous souffrez de rhume des foins, vous présentez un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • éternuements répétés ;
  • écoulement nasal ;
  • obstruction nasale ;
  • démangeaisons et larmoiements oculaires ;
  • mal de gorge, voix rauque ou toux ;
  • respiration sifflante ;
  • essoufflement ;
  • pression au niveau des sinus  ;
  • fatigue, irritabilité et insomnie.

Que faire ?

L’impact du rhume des foins est malheureusement souvent sous-estimé, car il peut nuire
considérablement à vos activités quotidiennes. Il ne se guérit pas, mais quelques conseils peuvent
vous être utiles.

Conseils pour lutter contre le rhume des foins

Lorsqu’il y a du soleil et du vent, une grande quantité de pollen circule dans l’air. Les
activités de plein air, telles que la marche et le cyclisme, peuvent causer de nombreux
symptômes. Limitez-les.

  • Vous voulez marcher ou faire du vélo ? Mieux vaut sortir après une averse. La pluie fait disparaître la plus grande partie du pollen de l’air.
  • Portez des lunettes de soleil pour éviter que le pollen dans l’air irrite davantage vos yeux.
  • Pour éliminer toute trace de pollen après une activité de plein air, douchez-vous.
  • Fermez aussi vos fenêtres en voiture les jours ensoleillés et venteux.
  • Pendant la saison du rhume des foins, évitez de faire sécher votre linge humide à l’extérieur. Le pollen se déposerait sur vos vêtements et vous gênerait toute la journée.
  • Suivez la présence du taux de concentration de pollen dans l’air via le radar du rhume des foins.
  • Les antihistaminiques permettent de traiter le rhume des foins et peuvent être utilisés en cas de symptômes aggravés.

Médicaments contre le rhume des foins

Si le rhume des foins nuit à vos activités quotidiennes, sachez que certains médicaments font
disparaître la réaction allergique ou l’atténuent. De quoi croquer la vie à pleines dents malgré
votre allergie.